À la chasse au problème

Aux alentours de noël, quelques habitants des hameaux de Precy sur Vrin ont commencé à rencontrer des baisses significatives de débit. Arrivée de nouveaux objets connectés ou bien engouement pour le surf sur internet en cette période de fête ? Que néni, nous avons un problème sur un lien radio du réseau. Et vu la chute sur la courbe, ce n’est pas un petit problème :

On découvre donc en prime que ça ne date pas d’hier et que la situation a connu deux chutes conséquentes début octobre et début novembre.

Après avoir tenté de jouer avec les fréquences et autres configurations faisables à distance, il faut se rendre à l’évidence, il y a soit un problème de matériel, soit une antenne qui bouge, soit un obstacle qui pousse entre les deux. Il faut donc aller enquêter sur place, ce que nous avons fait ce vendredi 3 janvier après-midi. Pour vous souhaiter la bonne année, petit reportage sur le terrain !

Le lien relie un poteau (photo en tête d’article, installé en bordure de route à un endroit stratégique pour prolonger le réseau) à un immeuble situé non loin d’une de nos arrivée fibre :

Comme on n’aime pas trop grimper sur des tours juste pour vérifier si une antenne est désaxée, on profite de l’occasion pour amener avec nous un peu de matériel de remplacement.

Les antennes déployées il y a 2 ou 3 ans sont régulièrement au maxi de leur utilisation, on va donc monter un cran au dessus, puisqu’il y a suffisamment de membres au bout pour justifier l’investissement dans du nouveau matériel.

L’accès au toit de ce bâtiment est relativement simple et nous y sommes en quelques minutes. Voilà l’installation à notre arrivée, pas de soucis apparent :

Le nouveau matériel avait été monté et configuré ce matin, en prévision de l’intervention et pour gagner du temps (rien de plus désagréable que de perdre un boulon sur un toit en gravier ou de devoir passer 1h à taper au clavier). Le remplacement des antennes a donc pris une dizaine de minutes pour arriver à ça :

L’intérêt des nouvelles antennes installées est que la tête d’émission est totalement isolée dans un carénage en métal, évitant ainsi de recevoir des perturbations par l’arrière ou les côtés (et, par la même, d’émettre des ondes dans ces directions qui pourraient perturber d’autres antennes ailleurs). Bref, c’est mieux !

Les anciennes seront réutilisées dans des endroits moins urbains ou les perturbations sont moindres.

Une fois la modification effectuée, il faut se rendre à l’évidence, même si on a gagné un peu de débit, on est loin de ce qu’on avait cet été. Le problème doit donc se situer de l’autre côté ou entre les deux.

Après avoir regardé avec attention le poteau en face, on se demande si l’antenne située tout en haut ne pique pas un peu du nez (ce qui arrive parfois vu le nombre de système de fixation en jeu).

Au moment de vouloir aller la redresser, on se rend compte que le poteau bouge énormément à sa base lorsqu’on appuie dessus. Hors de question d’y monter à l’échelle, donc.

On s’aperçoit aussi que l’antenne, en plus de piquer du nez, ne pointe pas du tout dans la bonne direction. Une seule possibilité donc : le poteau a tourné. Il va donc falloir le stabiliser et trouver un moyen de remettre l’antenne d’en haut dans la bonne direction.

Ne pouvant y accéder sans une nacelle, on décide donc d’ajouter une autre antenne au plus haut possible sans prendre de risques et de la brancher à la place de celle d’en haut. On voit bien sur cette photo l’ampleur de la rotation du poteau en regardant l’antenne du haut et celle située au niveau du haut de l’échelle :

Et voilà que ça va tout de suite beaucoup mieux comme en témoigne la supervision du lien indiquant le débit théorique maximum :

L’étape suivante dans la résolution complète du problème sera d’assurer la stabilisation du poteau, probablement avec un ferraillage et une petite dalle béton au pied, opération qui sera effectuée par les membres locaux de la coopérative d’ici le printemps.

Commentaire (1)

  • Dominique Batard| 3 janvier 2020

    Merci pour cette intervention.
    Nous avions effectivement remarqué une nette baisse de débit ces derniers temps.
    Cordialement
    Dom
    Les chopinots, Precy sur Vrin

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *