Déploiement d’un cœur de réseau à Dijon

Le réseau de SCANI est construit autour du coeur de l’Internet français qui est historiquement centralisé à Paris. C’est la meilleure façon de s’interconnecter avec les autres opérateurs Français et Européens.

L’augmentation du trafic généré par les membres de la coopérative et le besoin d’assurer une redondance du réseau poussent actuellement SCANI à rechercher une solution pour disposer de « sorties vers internet » qui ne dépendent pas de Paris.

Actuellement, les 4 liaisons VDSL et les 4 liaisons fibres aboutissent toutes à Paris dans trois salles distinctes (Boulevard Voltaire à Paris, Rue Ambroise Croizat à Saint-Denis et rue des Jeuneurs à Paris). S’il est impossible de maîtriser le trajet suivi par les collectes VDSL, les 4 collectes en fibres ont un point de trajet commun qui est à Dijon. Nous avons donc lancé plusieurs pistes de travail afin de créer un « point de présence » dans Dijon.

Techniquement, il s’agit simplement d’ajouter un équipement entre l’arrivée des fibres de l’Yonne et le départ vers Paris. Ce routeur prendra en charge le trafic et le renverra vers Paris ou une autre destination au gré des disponibilités, performances ou pannes. Aujourd’hui, ce trafic fait le trajet Yonne => Dijon => Lyon => Paris. Avec l’équipement supplémentaire à Dijon, nous pourrons obtenir les routes suivantes :

  • Yonne => Dijon (existante)
  • Dijon => Lyon => Paris (existante)
  • Dijon => Besançon => Strasbourg => Paris (à créer)
  • Lyon => Sud et est de l’Europe (à créer)

Cette dernière route pourra permettre de rejoindre de nouveaux points d’échanges pour écouler plus directement le trafic à destination ou en provenance des opérateurs étrangers présents sur ces plateformes en Suisse, Allemagne, Italie et Espagne.

Par ailleurs, ce cœur Dijonnais est une première étape vers l’interconnexion avec d’autres réseaux de la Fédération FDN, projet plus global qui a été impulsé lors de l’assemblée générale FFDN de Justiniac. Il est notamment question de créer des routes dédiées à la Fédération et à ses membres sur les axes suivants :

  • Dijon => Lyon => Grenoble
  • Lyon => Marseille => Montpellier => Toulouse => Bordeaux
  • Bordeaux => Nantes => Angers => Paris

Les opérations d’aménagement, d’équipement et d’interconnexions se dérouleront tout au long de l’année 2018 avec un espoir d’une mise en service début 2019.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *